À propos

Female author, photographer, musician and reporter, Krystel analyzes the challenges of exhibiting and creating as a woman artist and photographer. Her favorite themes are jazz, the seen and the un-seen, the “in between world”. In other words, the dreamlike quest in the reality of our daily-life

Native de Lyon, Krystel Thibaud suit des études de Sciences Politiques parallèlement à des études de Lettres Modernes et d’Infocom. Cachée derrière son piano, elle joue dans différentes formations lyonnaises dans les années 80 dont deux groupes de rock féminin aux côtés de sa sœur, la batteuse Babée.

Journaliste en région Rhône-Alpes, elle anime une chronique culturelle qui lui permet d’écrémer concerts et salles de spectacles et d'écrire aussi pour le théâtre. Dans les années 90, Krystel débute la photo en autodidacte pour accompagner ses reportages en presse écrite d’instantanés pris sur le vif de ses interviews. De cette expérience naît en 2001 l’agence Un Œil à l’Ecoute.

 

Photographe du Caval’Air Jazz dans le Var pour les éditions 2010 et 2011, elle signe deux expositions consacrées au jazz à La Maison de la Mer où chacun des 80  clichés est encadré par un texte témoignage. Néanmoins, le festival Jazz à Vienne demeure une de ses scènes préférées où depuis près de 40 ans, elle aime aller écouter et photographier les grandes légendes du jazz et la nouvelle génération montante.

 

En mars 2015, à l’Espace Contemporain H2M, son exposition Jazz au Féminin, est coproduite par le Théâtre de Bourg en Bresse et l’Addim de l’Ain. En tant que femme engagée, auteure et photographe, au-delà de ses clichés, elle  pose un autre regard sur les musiciennes mettant en lumière avant tout les compositrices et les instrumentistes qui font vibrer la scène du jazz contemporain. L’exposition est partie en tournée pendant 4 ans, faisant notamment halte en 2015 à Annecy à l’Auditorium Seynod ou encore à la médiathèque de Feyzin en 2016 pour promouvoir la place des femmes dans les milieux artistiques.

En 2021, sa dernière exposition (D)Âmes du Jazz, tissée de 50 photos et textes biographiques, va plus loin et s’interroge sur les enjeux d’exposer en tant que « femme-photographe », des musiciennes et des compositrices sur le devant de la scène, alors qu’aujourd’hui encore perdurent les inégalités et les violences de genre dans les milieux professionnels qu’ils soient artistique, médiatique ou photographique ; il s’agit aussi de braquer les projecteurs sur le parcours de vie de toutes ces femmes mettant en exergue leur talent, leur engagement et leur ténacité pour arriver à s’imposer.

Krystel Thibaud